Séparatisme familial

Nous sommes si insuffisants pour nous-mêmes qu’être disponible pour un autre est insurmontable, surtout dans la durée. Ou alors on s’y oblige, on se sacrifie – encore – et on le fait payer bien trop cher. Mais si quelqu’un nous propose de l’aide, de l’affection, nous manifeste de la reconnaissance, des encouragements ou – pire ! – de l’Amour, la plupart d’entre nous sommes incapables de le recevoir; beaucoup se sentent gênés, mal à l’aise, ou même humiliés d’être alors considérés comme faibles ou, pire, chochottes ! Ils mettent un point d’honneur à illustrer la devise de tout bon séparatiste : besoin de personne !” – Valérie Vayer

Je vous invite à en savoir plus via le lien suivant, cette lecture m’a passionnée, ouvert les yeux et amené des questionnements également, j’espère que vous le trouvezrez aussi riche que ce que je l’ai trouvé : https://apprendreaeduquer.fr/les-ravages-du-separatisme-dans-le-cadre-de-la-famille-nucleaire/

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.