L’éloge de la peur

Etre libre, quand on laisse quelqu’un ou un groupe de personnes, une institution, un collectif nous faire peur, on laisse la possibilité à l’autre de nous contrôler. Alors on n’est plus libre.

La peur a une vibration très basse et ne permet de trouver LA SOLUTION.

La fréquence de la solution vibre beaucoup plus haut que la peur. D’où l’intérêt de prendre soin de son état émotionnel, de sa fréquence et faire ce qu’il faut pour l’améliorer.

Rien n’est figé et aujourd’hui, il existe quantité d’outils pour se rendre autonome dans son développement personnel. Pour autant, certaines fois, on a besoin de l’autre pour traverser ce qui bloque.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.